TEST 15 JOURS

Comment les GAFAM pénètrent aussi le secteur financier

Dominant largement le marché des usages et outils médias et la publicité en ligne, Google (Alphabet), Apple, Facebook, Amazon et Microsoft ont ces dernières années diversifié leurs activités dans l’univers des services financiers. S’appuyant sur leurs technologies et leurs données, ils ont multiplié les initiatives, partenariats, investissements et acquisitions dans ce secteur crucial pour l’économie. mind Media reproduit le dossier publié par mind Fintech, autre publication éditée par le groupe mind. 

Par Mathilde Saliou. Publié le 23 octobre 2020 à 19h04 - Mis à jour le 27 novembre 2020 à 16h36

Les grandes entreprises du numérique n’exercent plus seulement leur influence sur le secteur des médias et de la publicité en ligne ; ces dernières années, ils se sont progressivement intéressés aux produits et services en ligne liés à la finance.

Quels sont les principaux sujets d’attention des GAFAM dans le secteur financier ? Qu’est-ce qui les a particulièrement intéressés au cours des 15 derniers mois ?

Pour répondre à ces questions, mind Fintech, publication éditée comme mind Media par le groupe mind, a actualisé sa base de donnée exclusive des activités des GAFAM dans l’univers des services financiers.

MÉTHODOLOGIE

Depuis mars 2019, mind Fintech a recensé 167 partenariats, investissements, associations, rachats et développements internes de services financiers réalisées par Alphabet (Google), Apple, Facebook, Amazon et Microsoft rendus publics et dons nous avons pu retrouver la trace. Vous pouvez consulter la liste complète dans notre espace data. Ce qui ressort des différents programmes d’incubation, en particulier de Google (Google Launchpad Accelerator) et de Microsoft (Microsoft Accelerator) n’a pas été pris en compte. En effet, ces programmes sont tentaculaires : il aurait été difficile de recenser la totalité des projets financiers aidés par cet intermédiaire, et leur volume aurait déséquilibré l’analyse. 

Si elle est relativement imprécise, la catégorisation “Monde” de la colonne pays d’origine a été conservée afin de mettre en lumière les offres qui ont été directement lancées sur tous les produits vendus sur la planète (pour Apple, par exemple) ou en ligne, donc accessible de partout (pour Google ou Amazon, notamment).

Comme l’an dernier (lire le dossier 2019), Google (détenu par Alphabet) domine par le nombre d’initiatives, associations, partenariats, investissements, rachats et développements internes confondus.

 

Alphabet reste celui qui s’intéresse au plus large éventail d’activités financières, tandis que Facebook et Apple sont toujours très cantonnés à la blockchain et aux services de paiement pour le premier, uniquement aux services de paiement pour le second. 

La ventilation des activités de chacun permet de noter un intérêt tout particulier d’Alphabet pour l’assurance.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind