TEST 15 JOURS

Comment les éditeurs utilisent le format stories sur Instagram

De nombreux éditeurs utilisent des fins éditoriales le dispositif interactif lancé sur Instagram à l'été 2016. Si les audiences et la monétisation restent modestes, ils y voient une opportunité de faire vivre leur marque auprès d'un public jeune et engagé. Mind Media explique leurs stratégies et dispositifs.

Par Aymeric Marolleau. Publié le 12 janvier 2018 à 10h31 - Mis à jour le 12 janvier 2018 à 10h31

Depuis 18 mois, les marques investissent de plus en plus sur Instagram, attirées par ses audiences importantes, jeunes et fidèles. L’application compte ainsi 16,3 millions de VU mensuels et 4,6 millions quotidiens en France, selon Médiamétrie//NetRatings (septembre 2017). Chaque utilisateur de moins de 25 ans passe en moyenne 32 minutes par jour sur l’application selon Facebook. Plus récemment, de nombreux médias y ont également recours pour communiquer quotidiennement avec leurs abonnés. Notamment depuis août 2016, moment où Instagram s’est inspiré de Snapchat en lançant à son tour des “stories”,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind