TEST 15 JOURS

Comment les éditeurs travaillent la segmentation de leurs offres numériques payantes

Pour poursuivre la progression de leur nombre d'abonnés en ligne, les médias les plus matures diversifient leurs offres tarifaires, ce qui a aussi pour avantage d'augmenter le panier moyen. 

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 31 janvier 2020 à 13h48 - Mis à jour le 31 janvier 2020 à 13h48

Après une hausse progressive de la souscription des abonnements en ligne ces dernières années, 2018 a marqué un tournant avec plusieurs éditeurs ayant passé la barre des 100 000 abonnés numériques revendiqués : Le Monde, le Figaro, Mediapart et L’Équipe (voir notre bilan chiffré 2018 de l’abonnement pur numérique chez les médias d’information en France).

Les éditeurs que nous interrogeons régulièrement se montrent optimistes sur leur marge de progression, affirmant détenir désormais une certaine maturité dans l’expertise marketing et pouvoir compter sur des lecteurs de plus en plus enclins à payer pour accéder à l’information. Pour franchir une deuxième étape dans leur stratégie de croissance des abonnés numériques, les éditeurs les plus en avance portent maintenant une attention particulière à leurs offres tarifaires, en travaillant sur une segmentation plus fine.

Certains médias avaient déjà enclenché des initiatives en ce sens : Les Échos propose deux offres numériques distinctes (à 18 euros ou 26 euros par mois) dont la plus élevée permet l’accès à des avantages supplémentaires : accès à la version numérisée du journal papier,…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Dossiers

Les stratégies des éditeurs d'information pour fidéliser leurs abonnés en ligne

Dossiers

Offres payantes : forte hausse des recrutements pour les éditeurs français en 2018  

Confidentiels

Libération va augmenter le prix de son abonnement numérique en y incluant des podcasts

Comment L'Express veut atteindre 200 000 abonnés en ligne