TEST 15 JOURS

Comment les data providers collectent et vendent les données

Le rôle des fournisseurs de données est de plus en plus important sur le marché de la publicité en ligne, d’autant que la législation européenne va encadrer plus strictement les pratiques de la collecte et de l’activation. mind Media a interrogé quatre data providers actifs en France : Acxiom/Liveramp, Nielsen, Oracle et Sirdata. D’où viennent leurs données et quel traitement effectuent-ils ? Quels modèles économiques appliquent-ils ? Comment se différencient-ils les uns des autres ?

Un tableau comparatif complète notre dossier (à télécharger en fin d'article)

Par Luciana Uchôa Lefebvre. Publié le 22 décembre 2017 à 10h53 - Mis à jour le 11 février 2021 à 12h28

Les data providers louent aux acheteurs des segments d’audience servant à cibler la diffusion de leurs publicités, à identifier des prospects et à évaluer l’impact de leurs campagnes. Ils se placent entre les fournisseurs des données “brutes” d’un côté et les plateformes et agences médias de l’autre. Leurs sources sont les comparateurs, e-commerçants, médias, sites de services, opérateurs télécoms, solutions de paiement, etc., qui se rémunèrent en louant leurs données.

Cette data est constituée d’identifiants d’utilisateurs anonymes associés à des informations qui les qualifient (sexe,…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Trading desks : comment les agences médias organisent-elles désormais leurs achats médias programmatiques ?

Les revenus programmatiques des principaux éditeurs médias en baisse de 4 % en 2020

Cookies : 98 des 100 premiers sites médias ont une CMP conforme au TCF v2 au 29 janvier 2021