TEST 15 JOURS

Comment 20 Minutes est passé au https

Les éditeurs s'organisent pour garantir la protection des données personnelles des internautes. Encouragés par les navigateurs, à l’instar de Google Chrome qui a annoncé sur son blog le 8 février une identification dans la barre d'URL de tous les sites non sécurisés à compter de juillet prochain, les sites médias adoptent le protocole https. C’est le cas de 20 Minutes qui détaille sa démarche de mise en conformité à mind Media.
 

Par Mégane Gensous. Publié le 16 février 2018 à 15h12 - Mis à jour le 15 janvier 2021 à 18h13

L’enjeu

 L’adoption du protocole sécurisé https est fortement recommandée par la CNIL pour mieux protéger les données personnelles des internautes. “C’est également un dispositif auquel le marché, et en particulier Google, nous oblige indirectement”, constate Frédéric Lecarme, directeur général adjoint en charge de l’exploitation et des systèmes d’information de 20 Minutes. 

Le basculement nécessite d’impliquer et synchroniser plusieurs services au sein des éditeurs,…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

1 % des éditeurs verront les publicités de leur site bloquées par Google Chrome le 15 février

Comment les éditeurs peuvent échapper au blocage dans Google Chrome

Google restreint l'autoplay vidéo sur Chrome

Les sites médias se préparent à passer au https

Le Temps a basculé son site en HTTPS