TEST 15 JOURS

Branding ou performance : quelles sont les stratégies des annonceurs en temps de crise ?

Les annonceurs qui maintiennent voire augmentent leurs investissements publicitaires depuis le début du confinement privilégient-ils des campagnes de branding ou de performance ? mind Media a interrogé des agences médias pour tenter d'en tirer une tendance.

Par Mégane Gensous. Publié le 22 avril 2020 à 12h13 - Mis à jour le 07 janvier 2022 à 18h16

Près d’un tiers des annonceurs que l’UDM a interrogés dans son baromètre “Marques et marketeurs en temps de crise” publié lundi 20 avril déclarent avoir maintenu ou augmenté leurs communications depuis le début du confinement. La crise a cependant un effet sur les médias, leviers et formats investis par les annonceurs. L’étude de l’UDM relève par exemple que les canaux numériques semblent mieux résister, en particulier l’écoute sociale dont 75 % des investissements engagés ont été conservés. De même, en cette période les annonceurs privilégient-ils des campagnes pour contribuer à leur image ou à leur activité ?…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Le groupe de presse américain Meredith propose aux annonceurs des offres garanties pendant la crise

Dossiers

Covid-19 : les chiffres clés de la vente programmatique

Dossiers

Le marché publicitaire en ligne espère une reprise des investissements en mai