TEST 15 JOURS

[Baromètre Adomik – mind Media] Les revenus publicitaires programmatiques des éditeurs français se stabilisent

En partenariat avec la société spécialisée Adomik, mind Media publie l’évolution moyenne des revenus publicitaires programmatiques des éditeurs français sur différents leviers depuis la mise en confinement mi-mars. Cette semaine, nous comparons le marché français aux autres pays où Adomik opère.

Par Paul Roy. Publié le 23 avril 2020 à 10h41 - Mis à jour le 23 avril 2020 à 10h41

Lundi 20 avril, lors de la publication du premier baromètre Adomik – mind Media, réalisé avec les données d’Adomik, nous soulignions trois tendances principales pour le marché programmatique français :

1. Les éditeurs français du panel d’Adomik ont perdu 47 % de leurs revenus programmatiques, la baisse étant particulièrement forte sur les revenus issus des deals ID : – 57 % sur la première semaine de confinement.

2. Le CPM est en baisse sur tous les formats publicitaires.

3. Le programmatique sur mobile résiste mieux que sur ordinateur avec une baisse de -27,5 % contre -40,5 % pour l’ordinateur en première semaine de confinement.…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

[Baromètre Adomik - mind Media] Les revenus publicitaires programmatiques des éditeurs en baisse de 47 % sur un mois 

Dossiers

Covid-19 : les chiffres clés de la vente programmatique

Dossiers

Le marché publicitaire en ligne espère une reprise des investissements en mai