TEST 15 JOURS

Après une année 2020 de forte croissance, Brief.me atteint la rentabilité avec 741 000 euros de chiffre d’affaires commercial annuel

La société dirigée par Laurent Mauriac et Edmond Espanel, qui a bouclé un financement de 300 000 euros auprès d'investisseurs individuels ces deux dernières années, atteint plus de 12 000 abonnés payants, un chiffre en nette progression depuis un an.

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 03 juin 2021 à 9h10 - Mis à jour le 03 juin 2021 à 12h37

Un peu plus de six ans après sa création, Brief.me, qui propose une newsletter quotidienne pour résumer et expliquer l’essentiel de l’actualité, a dégagé en 2020 un chiffre d’affaires commercial de 741 000 euros, en hausse de plus de 35 % en un an. Son résultat d’exploitation s’est établi à 62 000 euros et son résultat net à environ 65 000 euros – la différence s’expliquant par un crédit d’impôt. À ces revenus tirés des ventes s’ajoutent plusieurs subventions (fonds stratégique pour le développement de la presse,…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

L’Equipe fait évoluer son offre numérique et segmente ses offres tarifaires

Entretiens

Louis Dreyfus (Groupe Le Monde) : "Les abonnements en ligne représenteront plus de 50 millions d'euros de revenus pour Le Monde en 2021"

Analyses gratuit gratuit

13,7 millions d'euros de résultat net pour le groupe Le Monde en 2020

Abonnements numériques (2/2) : comment les éditeurs ont-ils fait évoluer leurs offres en 2020 ?

Analyses Dossiers

Abonnements numériques (1/2) : le classement annuel des médias en ligne payants

Mediapart atteint 4 millions d’euros de résultat net en 2020

Entretiens

Denis Olivennes (Libération) : "Nous devrions pouvoir disposer de 25 millions d'euros pour financer notre plan de développement pour trois ans"

Entretiens

Marc Feuillée (Groupe Figaro) : "Le dernier trimestre 2020 a été particulièrement bon pour nos revenus publicitaires numériques"

Abonnements en ligne : Facebook fait le bilan de son soutien à la presse régionale française

Cafeyn prend une nouvelle dimension avec l'entrée de Bregal Milestone dans son capital