TEST 15 JOURS

Après des accusations de pratiques anticoncurrentielles, Youtube TV pourrait disparaître des boîtiers Roku

Par Paul Roy. Publié le 25 octobre 2021 à 17h18 - Mis à jour le 25 octobre 2021 à 17h18

Le fournisseur de boitier TV OTT américain Roku, qui a banni Youtube TV de son magasin d’applications en avril, a indiqué jeudi 21 octobre qu’il n’est toujours pas parvenu à un accord avec Google.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Entretiens

James Brown (Magnite) : “La télévision connectée représente aujourd’hui plus d'un tiers de nos revenus”

Roku acquiert l’activité technologique de publicité vidéo de Nielsen

OTT : Roku dépasse les 50 millions de comptes actifs en 2020

Roku enregistre une croissance de 52 % de ses revenus en 2019 grâce à l'OTT

La DSP TV Cadent acquiert la solution d’identification 4INFO 

Roku va acquérir la DSP Dataxu pour 150 millions de dollars 

Comment Roku cherche à attirer les budgets TV vers l’OTT

Quel potentiel pour la publicité sur les plateformes OTT ?

Amazon va prélever 30 % des recettes publicitaires sur Fire TV, son terminal pour TV connectée

TV connectée : les résultats de Roku dynamisés par la publicité

Google baisse sa commission sur les abonnements dans les applications à 15 % la première année

Enquête sur la publicité en ligne : Google propose à la Commission européenne une transaction à l'amiable

Décryptages gratuit

Google condamné à 500 millions d'euros d'amende pour non respect des droits voisins : tout comprendre de la sanction de l'Autorité de la concurrence et ses conséquences

Décryptages

Pourquoi Google repousse la fin des cookies tiers à fin 2023

La Commission européenne ouvre une enquête sur l’activité display de Google