TEST 15 JOURS

Après cookie : qui sont les acteurs positionnés sur le ciblage contextuel ?

Le contexte réglementaire et les restrictions des navigateurs remettent en lumière le ciblage contextuel, présenté comme une solution alternative au ciblage comportemental basé sur les cookies. De nombreuses sociétés adtechs traditionnelles et des start-up se positionnent sur le sujet. mind Media analyse les principales tendances et les solutions disponibles sur le marché.

 

Par Paul Roy. Publié le 13 novembre 2020 à 8h21 - Mis à jour le 14 janvier 2021 à 15h39

Dans un contexte de disparition progressive des cookies tiers dans les navigateurs, et avec une réglementation de plus en plus contraignante, le ciblage contextuel est souvent avancé comme une alternative au ciblage basé sur les cookies. S’il a parfois été présenté comme le parent pauvre du ciblage comportemental, des sociétés se sont positionnées pour proposer des solutions utilisables en complément. 

Il y a quelques années, Grapeshot (racheté par Oracle en 2019) a fait son apparition sur le marché français. Il propose une technologie de ciblage pré-bid par segments contextuels qui séduit alors beaucoup d’annonceurs – pour l’orientation de leurs campagnes en promettant un contexte sécurisé pour la marque -, et d’éditeurs pour la catégorisation de leurs contenus. Depuis, les éditeurs ont largement développé leurs offres contextuelles. Certains, à l’image du Washington Post, développent leurs propres outils, et d’autres s’équipent de plus en plus de technologies spécialisées pour catégoriser et qualifier leurs inventaires.  

Du ciblage de mots clés à l’analyse sémantique par la compréhension du langage naturel

Longtemps cantonné à la simple analyse par mots clés et par URL du contexte de diffusion, le ciblage contextuel est devenu de plus en plus précis grâce aux technologies d’analyse sémantique, et notamment les algorithmes de deep learning avec NLP (natural language processing ou traitement automatique du langage naturel).

“Il faut distinguer trois catégories que sont le contextuel de site à site ; le contextuel par mot clé qui ne fait pas de nuance sur la tonalité ; et le ciblage contextuel sémantique, qui revient à comprendre le langage naturel sur une page, voire le sentiment sur le sujet”, explique Baptiste Berger, le directeur commercial de Mediasquare.

Tous les acteurs interrogés revendiquent aujourd’hui l’utilisation d’algorithmes de NLP pour l’analyse et la compréhension de l’ensemble du contexte de diffusion. Reste encore à définir ce qu’est un algorithme de NLP performant.…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Comment Unify a créé sa DMP sans cookie, Unify Audience Platform

La Cnil modifie ses lignes directrices sur le consentement des internautes au dépôt de cookies

Google va commencer à tester Privacy Sandbox, son alternative aux cookies tiers