TEST 15 JOURS

Altice Média va actionner le chômage partiel

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 24 mars 2020 à 17h57 - Mis à jour le 24 mars 2020 à 17h57

Altice va appliquer dès à présent les mesures de mise en chômage technique ou partiel pour ses activités. Les salariés de l’opérateur télécom SFR ont reçu lundi 23 février un e-mail de la direction les en informant. Elle concernerait 40 à 50 % de ses 9 000 salariés. Une partie des activités médias, réunies au sein d’Altice Média (BFM, Libération, RMC, RMC Sport, 01Net) est également concernée, selon Le Monde. 20 % des 1 400 salariés de l’activité sont concernées au sein de la régie publicitaire, de fonctions supports (communication, RP, administratif) et des journalistes, mais pas Libération, ni BFMTV. 

A retenir : La mesure est prise rapidement pour Altice Media, mais selon nos informations elle est étudiée par de nombreux autres médias pour leurs rédactions et régies, tant les activités publicitaires sont perturbées. Les salariés placés en chômage partiel sont indemnisés à 100 % de leur rémunération nette pour la période concernée s’ils sont au Smic, et à 84 % si leur rémunération va au-délà du Smic (70 % de la rémunération brute).

SPÉCIAL COVID-19

Tous les chiffres et informations importantes sur la crise afin de faciliter vos prises de décision : notre hub enrichi en permanence “Les Essentiels”

Tous nos décryptages et articles : ici sur notre site : #covid-19

Toutes les ressources liées à cet article
Les sociétés

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Pierre Calmard (Dentsu Aegis Network) appelle les marques à ne pas désinvestir les médias

Dossiers gratuit

Comment les éditeurs adaptent leurs offres éditoriales en ligne pour traiter la crise sanitaire

Les vendeurs d'espace dans la crainte d'une crise publicitaire