TEST 15 JOURS

S4M, Futurs.io, iProspect, Smart et Mondadori lancent un consortium blockchain pour lutter contre la fraude

Par Aymeric Marolleau. Publié le 07 novembre 2018 à 18h56 - Mis à jour le 07 novembre 2018 à 18h56

Pour lutter contre la fraude dans la publicité en ligne, un nombre croissant d’acteurs se tournent vers la blockchain (lire sur notre site). Jusque là, peu de projets avaient vu le jour en France. Mais S4M, Futurs.io, iProspect (Dentsu Aegis Network), Smart et Mondadori MediaConnect ont annoncé dans un communiqué mercredi 7 novembre la création d’un consortium s’appuyant sur le protocole d’échanges décentralisés Ethereum.

Baptisé Adschain, il s’inspire de la norme ads.txt de l’IAB Tech Lab : les annonceurs doivent indiquer dans un registre commun décentralisé les mandataires qu’ils autorisent à acheter pour leur compte en programmatique, et les éditeurs les revendeurs qu’ils autorisent à commercialiser leur inventaire. De sorte que tous les acteurs de la chaîne de valeur aient accès à une information fiable et traçable. “Le consortium sélectionne des annonceurs, en France et à l’étranger, pour lancer de premières campagnes dans les prochains mois”, explique Nicolas Rieul, chief strategy & marketing officer de la DSP mobile S4M.

Toutes les ressources liées à cet article
Les sociétés

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Toyota améliore ses performances de campagne de 21 % grâce à la blockchain

MediaMath lance une plateforme à la visibilité garantie en version bêta fondée sur la blockchain

L’association américaine Ad Council teste la technologie blockchain de Ternio