TEST 15 JOURS

Reebok internalise le marketing d’influence

Par Mégane Gensous. Publié le 12 octobre 2018 à 18h33 - Mis à jour le 12 octobre 2018 à 18h33

Certains annonceurs décident d’internaliser l’activité d’agence afin d’avoir une meilleure maitrise sur leurs investissements, en média (lire notre dossier sur le sujet) mais aussi en marketing d’influence, qui devient parfois un levier stratégique. Reebok, qui est familier de cette pratique – il a notamment mobilisé une communauté de 1 200 amateurs de sneakers pour la sortie de sa chaussure Floatride Run en 2017 (lire l’article sur Digiday) -, est ainsi en train de constituer une équipe dédiée, explique The Drum vendredi 12 octobre. L’équipementier américain a recruté en décembre 2017 Purvi Patel (sa fiche LinkedIn), ancienne directrice marketing des chaussures Perry, en tant que senior manager of influenceur marketing and operations, pour “centraliser les efforts en marketing d’influence”, en particulier sur la sélection d’influenceurs.

Elle précise cependant que Reebok continue à travailler avec des agences, notamment sur la mesure de l’efficacité des campagnes et sur la contractualisation avec les influenceurs.

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Dossiers

Marketing d'influence : panorama des acteurs spécialisés en France

La fraude menace les investissements dans le marketing d'influence