TEST 15 JOURS

Quels sont les challenges technologiques pour les directions de la communication ?

Les réseaux sociaux ont révolutionné l’environnement du directeur de la communication, tandis que les outils de mesure d’audience, d’e-réputation et de partage de contenus ont transformé son rôle et son travail. Si l'environnement et les méthodes de communication évoluent, l'objectif reste le même autour de l'image de l'entreprise. Comment le directeur de la communication s’adapte-t-il à ces nouveaux enjeux technologiques et fait-il évoluer son travail ?

Notre partenaire, le Social Media Club France, a organisé un atelier de discussion sur ce thème, associant Wiztopic et les directions de la communication de  Rakuten France, Groupe Bel, Solocal, CNP Assurances et Edenred notamment. mind Media reproduit son compte-rendu des échanges.

Par . Publié le 13 novembre 2018 à 18h37 - Mis à jour le 13 novembre 2018 à 18h37

 

LE SOCIAL MEDIA CLUB FRANCE                                                                                                                
 
Le Social Media Club France (SMCF) est un cercle de rencontres entre professionnels du numérique.  Confidentielles et conviviales, ces sessions en petit comité sont réservées aux membres adhérents. 
Sont intervenus dans ce débat organisé en octobre 2018 et sponsorisé par Wiztopic, société française qui développe une  plateforme de distribution de contenus corporate et financiers : Marie-Christine Lavaux, fondatrice de Garance Conseils, Alexia Lefeuvre, directrice de la communication de Rakuten France, Marion Le Paul, directrice de la communication de Nexem, Sophie Leprettre, directrice de la communication corporate du Groupe Bel, Delphine Penalva, directrice de la communication de Solocal, Agathe Sanson, directrice de la communication de CNP Assurances, Anne-Sophie Sibout, directrice de la communication d’Edenred. La discussion était animée par Johana Sabroux, directrice opérationnelle du SMCF, et Raphaël Labbé, cofondateur et CEO de Wiztopic.

 

Valoriser ses actions auprès du comex et des autres directions

Dans des environnements professionnels ne valorisant pas toujours la communication à juste titre, l’arrivée d’outils permettant d’extraire des données chiffrées semble avoir permis d’affirmer la légitimité du travail du dircom au sein de l’entreprise. “On définit des KPIs en amont, et il est certain qu’avec de tels outils de mesure ça leur redonne de la crédibilité,” indique Delphine Penalava (SoLocal). “Ça a des vertus pédagogiques en interne et ça permet de réévaluer en direct l’impact de ce qu’on peut faire. La culture du temps, de l’efficacité et de l’impact est complètement différente aujourd’hui,” confirme Anne-Sophie Sibout (Edenred).

“Les mesures de performance que permettent les outils digitaux viennent nous aider à démontrer ce que la communication produit, à valoriser son impact et ce à quoi elle contribue dans la construction de l’engagement des parties prenantes”, …

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Etudes de cas

Comment Kantar Media France forme ses équipes en interne pour réussir sa réorganisation

Dossiers

Social data : typologies de métiers et organisations dans les entreprises

Tribunes gratuit

"Il faut développer l'agilité individuelle des salariés pour rendre les organisations plus efficaces"