TEST 15 JOURS

P&G a internalisé 30 % de ses investissements médias

Par Paul Roy. Publié le 06 décembre 2019 à 16h54 - Mis à jour le 06 décembre 2019 à 16h54

Près de deux ans après avoir exprimé sa volonté d’internaliser une partie de ses activité de création, de production et d’achat média, le premier annonceur mondial Procter & Gamble affirme que 30 % de ses investissements média sont désormais opérés en interne, rapporte The Drum jeudi 4 décembre. Par ailleurs, l’internalisation de la création et de la production par sa marque de déodorant Secret lui permettrait de créer ses propres créations publicitaires pour dix fois moins cher et cinq fois plus rapidement.

À retenir. Depuis plusieurs années, P&G et son chief brand officer Marc Pritchard mettent l’accent sur la rationalisation des investissements publicitaires pour améliorer leur transparence et leur ROI. Pour cela, l’annonceur a opté pour l’internalisation d’une partie de son activité d’agence – à l’instar d’autres acteurs comme Bayer et Vodafone – mais aussi revu ses modèles de collaboration avec ses partenaires agences.

TRANSPARENCE PUBLICITAIRE

mind media lance un deuxième “hub” pour comprendre les enjeux et les chiffres clés de la transparence publicitaire en ligne afin de faciliter vos prises de décision : lire notre synthèse

Et sur notre site : #Transparence

Toutes les ressources liées à cet article
Les Personnalités
Les sociétés

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Comment SeLoger a internalisé son trading desk

Vodafone reprend l’internalisation de ses achats programmatiques

Bayer opérera l’ensemble de ses achats médias numériques en interne d’ici 2020 

Isobar crée une offre d’internalisation de l’activité d’agence par les annonceurs