TEST 15 JOURS

Michael Tiffany & Éric Clémenceau (White Ops) : “Nous ne faisons pas le même travail que les sociétés d’advérification”

Quelques mois après l'ouverture d'un bureau français par White Ops, son cofondateur et président Michael Tiffany et son business developer pour l'Europe continentale Eric Clemenceau font le point sur la lutte contre la fraude publicitaire et ses acteurs à l'occasion de l'Adtech Summit organisé par l'IAB France vendredi 22 novembre.

Par Mégane Gensous. Publié le 26 novembre 2019 à 19h57 - Mis à jour le 26 novembre 2019 à 19h57

Selon l’étude réalisée par White Ops avec l’ANA en mai dernier, la fraude publicitaire aura absorbé 5,8 milliards de dollars dans le monde en 2019, contre 6,5 milliards en 2017. Cela signifie-t-il pour autant que le phénomène diminue ?

Michael Tiffany (cofondateur et président) : Les pertes liées à la fraude publicitaire dans l’achat programmatique ont certes diminué (- 11 % en deux ans,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Panorama des acteurs de la lutte contre la fraude publicitaire

Les pertes liées à la fraude publicitaires ont diminué de 11 % en 2018