TEST 15 JOURS

L’UDM propose 4 engagements pour la transition écologique

Par La rédaction. Publié le 01 mars 2021 à 18h10 - Mis à jour le 02 mars 2021 à 9h24

L’Union des marques (UDM) a annoncé lundi 1er mars quatre engagements en faveur de la transition écologique : développer des communications favorables à la transition écologique, les diffuser dans des environnements dédiés, organiser la mesure et la réduction de l’impact carbone des communications (en définissant une trajectoire de réduction et de compensation résiduelle de l’impact des communications), enfin réformer le dispositif de régulation professionnelle de la publicité (en renforçant le contrôle des messages et en ouvrant sa gouvernance).

À Retenir. Les deux derniers engagements consistent en la généralisation des calculettes carbone et la réforme de l’ARPP, issus du travail de ces six derniers mois au sein des Etats généraux de la Communication. Ce sont aussi des réponses aux exigences posées par le Gouvernement pour une auto-régulation du secteur sur le sujet de la publicité responsable. Ces engagements “sont pensés pour être significatifs et complémentaires au projet de loi. Ils représentent un engagement collectif, transversal à tous les secteurs de l’économie et des engagements concrets s’appuyant sur les travaux engagés par les différents acteurs de l’écosystème”, affirme l’UDM.

Toutes les ressources liées à cet article
Les sociétés

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Etude Kantar-UDM : les Français veulent une relation plus étroite avec les marques

Mouvements

Hervé Navellou (L’Oréal) devient président de l’UDM

États généraux de la communication : le secteur s’engage à présenter des initiatives en faveur de la transition écologique 

Les trois enjeux auxquels l’AACC doit répondre pour sortir de la crise de confiance

Tribunes gratuit

Mercedes Erra (BETC - Havas) : "Faisons des Etats Généraux de la communication utiles et efficaces"