TEST 15 JOURS

Laurent Habib (Babel/AACC) : “Il faut faire de la communication l’un des atouts du redressement de la consommation”

Depuis l'arrêt d'un certain nombre d'activités économiques, la communication a été considérée comme une variable d'ajustement dans une recherche d'économies par certains annonceurs. Laurent Habib, président de l'agence Babel et de l'AACC, veut faire entendre au marché le rôle de la communication dans la reprise de la consommation et dans la survie des marques.

Par Mégane Gensous. Publié le 04 mai 2020 à 14h01 - Mis à jour le 26 février 2021 à 17h11

Quel est le rôle de l’AACC en cette période de crise sanitaire et économique ?

L’AACC doit expliquer, plus que jamais, que la communication ne doit pas être une variable d’ajustement pendant et après la crise. Pour cela, il faut arrêter d’être dans la sinistrose des reports et suppressions de budgets de communication, et rappeler l’importance de la communication en temps de crise, et ce à deux niveaux. …

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Laurent Habib, réélu à la présidence de l’AACC, veut se pencher sur la rémunération des agences

Etats Généraux de la communication : la Filière prend en main l’idée de Mercedes Erra 

Covid-19 : les conséquences sur le secteur des médias et de la publicité en ligne

Covid-19 : 10 chiffres sur les effets de la crise en mars