TEST 15 JOURS

La DGCCRF intensifie ses contrôles auprès des influenceurs

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 24 janvier 2023 à 17h28 - Mis à jour le 24 janvier 2023 à 17h29

La DGCCRF a indiqué lundi 23 janvier les résultats de ses contrôles amorcés en 2021 sur les pratiques commerciales des influenceurs. Sur la soixantaine d’influenceurs ciblés, 6 sur 10 ne respectaient pas la réglementation sur la publicité et les droits des consommateurs, selon l’organe. Il s’agit généralement d’un manque de transparence sur le caractère commercial et publicitaire des publications et parfois de tromperie sur le produit ou service évoqué. La DGCCRF annonce avoir engagé plusieurs procédures “pour rappeler à l’ordre, voire sanctionner les fautifs”.

À retenir. Le gouvernement surveille le secteur du marketing d’influence depuis 2015, en raison de ses effets potentiels sur les jeunes audiences et, encore souvent, de son manque de transparence. Depuis une première sanction très médiatique en 2018, sa pression s’est accrue. Une consultation publique a été lancée en janvier en vue d’une régulation plus forte. De son côté, le secteur tente de se discipliner et défendre ses intérêts ; une fédération des agences spécialisées, qui sont également inquiétées, vient d’être créée.

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

La fédération professionnelle des agences d’influence voit le jour

Des salariés de TikTok amplifient artificiellement la visibilité de certaines vidéos

Cosmic, agence spécialisée dans la vidéo courte, veut s'imposer en France

Analyses Dossiers

Vers une accélération des investissements des agences françaises sur TikTok en 2023

[Dossier du Social Media Club] BeReal, Gas, Hive… Quels sont les nouveaux réseaux sociaux à suivre ?

Marketing d’influence : un référentiel de la mesure en préparation pour mars

Le gouvernement lance une consultation sur la réglementation de l’influence

Le gouvernement veut mieux encadrer l’influence marketing

Analyses Entretiens

Damien de Foucault (Udecam) : “Le manque de visibilité sur les investissements publicitaires est devenu la norme”

Webedia crée une agence d’influence marketing pour TikTok