TEST 15 JOURS

La Cnil sanctionne Accor de 600 000 euros

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 29 août 2022 à 17h52 - Mis à jour le 29 août 2022 à 17h52

La Cnil a annoncé le 17 août avoir sanctionné le groupe Accor d’une amende de 600 000 euros après avoir constaté entre fin 2018 et fin 2019 des violations du RGPD et du CPCE.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Analyses Dossiers

Directives de la Cnil, un an après : la difficile monétisation des inventaires sans consentement

Analyses Dossiers

Directives de la Cnil, un an après : quel bilan des éditeurs sur le recueil du consentement ?

Analyses

Google Analytics 4 : quelles implications pour le marché publicitaire ?

Le rapporteur de la Cnil veut sanctionner Criteo d'une amende de 60 millions d'euros

Analyses Dossiers

Fichiers ads.txt (1/2) : les éditeurs français ont augmenté de 72 % le nombre de leurs vendeurs et revendeurs programmatiques depuis 2019

UFC-Que Choisir introduit une action contre Google devant la Cnil

Des plaintes déposées auprès de la Cnil contre 42 médias pour utilisation illégale de Google Analytics

Dossiers

Comment concilier rentabilité et durabilité du marketing ? Le compte-rendu de notre conférence Agency Futures 2022

La Cnil définit les critères de légalité des cookies walls des éditeurs français

Google se met en conformité avec les recommandations de la Cnil sur les traceurs publicitaires

Analyses

Les principaux chantiers réglementaires qui attendent le prochain gouvernement français

Analyses

La Cnil confirme que la configuration actuelle de Google Analytics est contraire au RGPD

La Cnil belge inflige une amende de 250 000 euros à l’IAB Europe pour violation du RGPD via le TCF