TEST 15 JOURS

Havas lance un pôle d’expertises sur la maîtrise des “technologies souveraines”

Le réseau de communication réoriente son pôle Havas Blockchain pour créer Havas Sovereign Technologies, une offre d'expertises globales autour des cryptomonnaies, des NFT, de l'intelligence artificielle et autres innovations technologiques.

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 26 août 2021 à 11h56 - Mis à jour le 27 août 2021 à 10h28

Le groupe Havas a indiqué à mind Media mardi 24 août le lancement d’un nouveau pôle d’activités, Havas Sovereign Technologies, destiné aux entreprises nécessitant un accompagnement pour leurs opérations liées à l’innovation et au numérique souverain. Le pôle, qui est basé en France mais dont le champ d’action est international, est le rebranding et le prolongement d’Havas Blockchain.

Lancé début 2018 via Havas Paris comme un pôle de communication globale dédié aux acteurs des levées de fonds en cryptomonnaies,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Havas : son revenu net en croissance organique de 15,8 % au deuxième trimestre 2021

Havas recrute Yoann Denee comme chief data officer en France

Les entités du groupe Vivendi lancent une offre commune de communication pour les acteurs du tourisme

Havas Paris crée un poste de directeur de l'innovation et de l'expérience

Aux Etats-Unis, Fox Entertainment investit 100 millions de dollars dans les NFT

Dossiers

Comment les GAFAM pénètrent aussi le secteur financier

Blockchain : l’expérience française Adschain au point mort

Entretiens gratuit

Emmanuel Crego (Values) : "Les annonceurs doivent être indépendants technologiquement et contractualiser directement avec les adtechs"