TEST 15 JOURS

[Dossier du Social Media Club Lyon] Comment les NFT permettent-ils de créer une expérience client innovante ?

Vous avez déjà certainement entendu parler des NFT, ces actifs digitaux qui gravitent dans la nébuleuse web3. Une galaxie encore inconnue pour de nombreuses marques et pourtant, les NFT peuvent être de précieux alliés. Renouveau de la stratégie d’influence, meilleur ciblage de l’audience, fidélisation… le tout exploré avec créativité ! Alors, que sont vraiment les NFT ? Les marques doivent-elles s’en emparer ? Quels objectifs peuvent-elles se fixer ? On vous explique tout dans ce dossier en amont de notre rencontre le 1er décembre prochain à Lyon.

Par Social Media Club. Publié le 30 novembre 2022 à 15h16 - Mis à jour le 06 décembre 2022 à 13h50

L’univers du web3 semble parfois nébuleux pour les nombreuses entreprises qui ne s’y sont jamais confrontées. Pourtant, les principes du web3 régissent déjà une partie des transactions actuelles, à l’image de la blockchain dans les assurances, les banques, le luxe ou l’art. Depuis 2020, c’est le monde du marketing qui est agité par le web3, et notamment l’arrivée des NFT dont certains se sont vendus plusieurs millions d’euros (69 millions pour un NFT du crypto-artiste Beeple !). Si les montants peuvent laisser dubitatif, ces actifs digitaux ne sont finalement pas si éloignés d’outils marketing que les entreprises utilisent déjà. Vous allez comprendre pourquoi.

Qu’est-ce qu’un NFT ?

Un NFT est l’acronyme de Non Fongible Token. “Concrètement, il s’agit d’un actif digital unique (un PDF, une vidéo, une image…) qui est stocké sur une blockchain”, explique Marie Robin, fondatrice de Fleet, le collectif de freelances du web3. Un NFT peut donc être une œuvre d’art digitale, ou tout simplement une carte de membre dématérialisée. Nous verrons plus tard que les cas d’usage sont multiples et c’est ce qui fait tout leur intérêt.

Les NFT possèdent deux particularités importantes liées à la blockchain : 

  • Ils sont non fongibles, c’est-à-dire qu’on ne peut pas remplacer un NFT par un autre.
  • Ils sont forcément détenus en propriété : un NFT est lié à un smart contract qui permet de désigner son détenteur et d’inscrire cette transaction dans la blockchain.

La transparence des transactions est donc au cœur des préceptes du web3, et concerne aussi les NFT. “Les NFT peuvent être cédés ou rachetés (en cryptomonnaie ou en conversion de crypto),…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

facebook meta réseaux sociaux Social Media Club gratuit

Ne manquez pas le prochain Social Media Club : Dépendance aux plateformes : comment se réapproprier les échanges sociaux ?

Analyses

Les principales propositions pour le secteur des médias des candidats à l’élection présidentielle

[Dossier du Social Media Club] Pourquoi les marques investissent le métavers et les NFT