TEST 15 JOURS

Disney s’intéresse aux expériences immersives

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 19 juillet 2022 à 15h57 - Mis à jour le 19 juillet 2022 à 17h31

Disney a annoncé mercredi 13 juillet le nom des six entreprises accueillies de juillet à août 2022 dans son programme d’accélération axé sur les expériences immersives (technologies liées au métaverse, à la réalité augmentée, aux NFT et à l’intelligence artificielle appliquée aux personnages). Il s’agit de Flickplay, Inworld, Lockervers, Obsess, Polygon et Red 6.

À retenir. L’orientation donnée par Disney à son accélérateur cette année est significative de l’intérêt croissant des entreprises et des marques pour les nouvelles formes de réalité virtuelle et leur version aboutie, le métaverse. Des dizaines de grandes sociétés ont annoncé des projets plus ou moins ambitieux (Meta, eBay, Adidas, LVMH, Adobe, Ubisoft, Carrefour…), qui relèvent certes pour l’instant – au mieux – de l’expérimentation. Le potentiel semble réel sur certains segments de marché, dans le divertissement et les jeux vidéo notamment, pour la promotion, le marketing, voire l’e-commerce, notamment en Asie.

Toutes les ressources liées à cet article
Les sociétés

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Analyses

Ce qu'il faut retenir des Cannes Lions 2022

WPP s’appuie sur Epic Games pour développer son offre autour du métavers

Guillaume Monteux
Entretiens

Guillaume Monteux (Gadsme) : "Nous visons 15 millions d'euros de revenus dans la publicité in-game en 2023"

S4 Capital et Stanhope Capital lancent un fonds d’investissement dans les technologies marketing

[Dossier du Social Media Club] Pourquoi les marques investissent le métavers et les NFT

Les Echos-Le Parisien accueille trois nouvelles start-up dans son accélérateur

Les plateformes sociales testent l’utilisation de NFT

Analyses

Les principales propositions pour le secteur des médias des candidats à l’élection présidentielle

Live shopping : la plateforme NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et Kering

Havas lance un pôle d'expertises sur la maîtrise des "technologies souveraines"

Des marques testent les dispositifs virtuels pour communiquer et vendre