TEST 15 JOURS

Comment Pierre Calmard veut relancer dentsu en France

Le groupe de communication japonais, très impacté par la crise, a annoncé des résultats 2020 dans le rouge avec 1,25 milliard d'euros de pertes. Pour y remédier, il amorce une vaste refonte de ses activités partout dans le monde. Pierre Calmard, son président en France depuis quatre mois, présente sa feuille de route : cession de certaines activités, hybridation des offres, réorganisation de la gouvernance et simplicité de l'offre aux annonceurs.

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 19 février 2021 à 15h56 - Mis à jour le 24 février 2021 à 14h50

Dentsu est confronté depuis deux ans à d’importantes difficultés au niveau mondial, que la crise économique depuis février 2020 accentue. La nomination, à l’automne, de Wendy Clark en tant que global CEO de dentsu international – soit les activités du groupe en dehors du Japon – et d’executive officer de l’ensemble du groupe, va de pair avec une nouvelle stratégie axée sur plus de simplicité dans le positionnement et dans la structure de l’entreprise, des économies de coûts et un recentrage des activités.

C’est sur ces bases que Pierre Calmard reconfigure dentsu en France depuis sa nomination comme président en octobre 2020, succédant à Thierry Jadot. Avec un constat : dentsu présentait une grande complexité en interne dans son organisation et en externe dans ses marques commerciales.

La tâche est délicate. La crise sanitaire a accentué les difficultés économiques et financières que le groupe japonais subi depuis 2019 au niveau mondial. Le résultat opérationnel mondial a été négatif à hauteur d’1,1 milliard d’euros pour l’exercice 2020 (contre – 26,7 millions d’euros un an plus tôt), tandis que ses pertes nettes annuelles se sont élevées à 1,25 milliard d’euros (contre 630 millions d’euros en 2019).

Des résultats inférieurs à ceux d’autres grands réseaux d’agences comme Publicis et WPP, dûs en partie aux coûts de restructuration de ses activités internationales (610 millions d’euros annoncés) et de dépréciations d’actifs (1,1 milliard d’euros annoncés).…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Mouvements

Dentsu France fusionne ses agences iProspect et Vizeum sous la direction d’Emilie Rouganne

Dentsu va se séparer de 12,5 % des ses effectifs dans le monde

Tribunes gratuit

Pierre Calmard (Dentsu Aegis Network) : “Accélérons la plateformisation des offres et outils publicitaires pour une meilleure productivité”

Dossiers gratuit

Ce que la crise économique et publicitaire va changer dans la relation agence-annonceur

Tribunes gratuit

"L’appauvrissement collectif n'est jamais la solution à une sortie de crise"