TEST 15 JOURS

Comment les sociétés de conseil hybrides se positionnent auprès des annonceurs

Dans un écosystème publicitaire en plein bouleversement, où les agences médias sont de plus en plus challengées, des sociétés de conseil "hybrides", associant plusieurs activités de conseil et d'implémentation en technologies, data et études, s'intercalent dans la relation marque - agence média. Comment ces structures se développent-elles et à quels besoins chez l'annonceur répondent-elles ? mind Media a interrogé Artefact, Converteo, FABERNOVEL, fifty-five, Sutters Mills, le consultant Pierre-Louis Fontaine ainsi que les marques Nestlé et Ubisoft (un tableau comparatif complète ce dossier).

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 03 mai 2018 à 19h21 - Mis à jour le 03 mai 2018 à 19h21

“Le modèle traditionnel des agences médias est complètement obsolète, car elles ont des difficultés – inhérentes à la transformation de leur métier d’origine – pour intégrer la technologie et la data, et à transformer leur business model”, analyse froidement Mats Carduner, ex-directeur général de Google France et actuel CEO de fifty-five. Cette société fait partie des nouvelles structures créées ces dernières années à côté des agences pour conseiller les annonceurs. Pourquoi ce besoin ? Quand ce n’est pas un manque de compétences au sein des agences médias qui est mis en avant, les marques ont le sentiment d’une certaine opacité dans le choix des outils publicitaires et dans la collecte et l’utilisation de leur data par les agences.

“Il y a eu par le passé un manque de transparence de la part des agences médias qui ont masqué leurs rétrocommissions liées aux outils recommandés (dont les DSP), et leurs marges cachées dans l’achat digital programmatique”, souligne Vincent Luciani, DG d’Artefact, autre structure qui ambitionne de faire autrement et mieux au service des marques. Les annonceurs prennent progressivement conscience que leurs campagnes peuvent être optimisées et que la donnée constitue leur capital essentiel et leur permet d’augmenter la qualité de leur interactions avec leurs clients. “Ils doivent se la réapproprier”, souligne Mats Carduner.

L’accompagnement aux technologies du marché

De nouveaux acteurs, positionnés comme des cabinets de conseil, tels que fifty-five et Sutter Mills,…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Entretiens

Guillaume de Roquemaurel (Artefact) : "Nous voulons devenir le partenaire des annonceurs sur l'ensemble du marketing data"

Confidentiels

Le cabinet Sutter Mills affiche ses ambitions avec une nouvelle acquisition

Dossiers

Transformation numérique (1/2) : comment les cabinets de conseil en stratégie et les SSII se positionnent

La concurrence des cabinets de conseil pour les agences est-elle exagérée ?

Les cabinets de conseil investissent fortement dans les agences de communication