TEST 15 JOURS

Comment les agences mesurent la satisfaction de leurs clients annonceurs

Pour fidéliser leurs clients annonceurs et s'assurer de leur satisfaction, les agences de communication font évaluer les prestations qu'elles fournissent et le ressenti des annonceurs. L'enjeu est clé dans un contexte publicitaire de plus en plus concurrentiel. mind Media a interrogé des agences, des instituts d’études et des annonceurs pour présenter les méthodologies de mesure et leur impact sur la relation agence-annonceur.

Par Mégane Gensous. Publié le 12 février 2020 à 23h22 - Mis à jour le 12 février 2020 à 23h22

Les agences, qu’elles soient médias, créatives ou digitales, ont tendance à présenter le renouvellement d’un budget d’un annonceur comme le meilleur indicateur de la satisfaction client de ce dernier. C’est parfois simpliste. “C’est réducteur d’en faire le seul critère, d’autant que l’attribution ou pas d’un budget est une décision radicale qui arrive trop tard dans la relation entre l’agence et l’annonceur pour en tirer des axes d’amélioration”, souligne Assaël Adary, président de l’institut d’études spécialisé dans la communication Occurrence, qui commercialise ce type de prestation.

Dans un contexte de marché où les budgets des annonceurs se contractent, où les compétitions d’agences se multiplient et les concurrents sont de plus en plus nombreux, les agences ont tout intérêt à construire des relations sur la durée en s’assurant d’une satisfaction totale de leur client. …

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Entretiens

Emeline Keundjian (Walk) : "Les agences doivent mieux mesurer leur valeur ajoutée"

Tribunes gratuit

Pierre-Edouard Heilbronner (Onzedixiemes) : "Agences de publicité et annonceurs doivent mieux communiquer... entre eux"