TEST 15 JOURS

35 % des annonceurs américains ont diminué leur budgets pour 2022

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 01 décembre 2022 à 17h10 - Mis à jour le 01 décembre 2022 à 18h10

Aux Etats-Unis, plus d’un tiers des annonceurs (35 %) déclarent avoir réduit leurs budgets publicitaires pour 2022 en raison de l’augmentation de l’inflation et/ou des perturbations de leur chaîne d’approvisionnement,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Le FMI prévoit une croissance du PIB de 0,75 % en France en 2023

Analyses Entretiens

Damien de Foucault (Udecam) : “Le manque de visibilité sur les investissements publicitaires est devenu la norme”

Airbnb satisfait de la réorientation de ses investissements publicitaires vers le branding

Le CEO de l'ANA incite les marques à ne pas réduire leurs investissements publicitaires

Etude WFA : 32 % des grandes marques veulent diminuer leurs investissements publicitaires en Europe en 2023

Mediabrands entrevoit "un fort ralentissement" des investissements publicitaires en France

L’AACC veut que la rémunération des agences intègre mieux le coût de la main d’oeuvre

BUMP : les investissements annuels 2022 attendus en-deçà de 2,7 % du niveau de 2019