TEST 15 JOURS

+ d'articles
  • “Aucune alternative ne peut remplacer à elle seule à 100 % le cookie tiers”

    Mykim Chikli est CEO EMEA de Weborama, entreprise française positionnée sur la connaissance du consommateur via l'analyse sémantique, et dont parmi les clients figurent Cofidis, Total et Danone. Elle souligne l'intérêt pour le marché publicitaire du projet d’identifiant unique européen de Vodafone, Deutsche Telekom, Orange et Telefónica, mais pointe une série de difficultés à surmonter, tenant en particulier au recueil du consentement utilisateur, à la multiplicité des ID déjà existants et aux écosystèmes fermés.

  • “Aucune alternative ne peut remplacer à elle seule à 100 % le cookie tiers”

    Mykim Chikli est CEO EMEA de Weborama, entreprise française positionnée sur la connaissance du consommateur via l'analyse sémantique, et dont parmi les clients figurent Cofidis, Total et Danone. Elle souligne l'intérêt pour le marché publicitaire du projet d’identifiant unique européen de Vodafone, Deutsche Telekom, Orange et Telefónica, mais pointe une série de difficultés à surmonter, tenant en particulier au recueil du consentement utilisateur, à la multiplicité des ID déjà existants et aux écosystèmes fermés.

  • Comment l’agence créative Notchup a obtenu le label B Corp

    L’agence créative française Notchup fait partie depuis juillet 2022 des quelques agences à avoir fait certifier leurs engagements environnementaux, sociétaux, leur gouvernance et leur transparence par le label international B Corp. Sa directrice du planning stratégique et responsable de la transformation, Marjolaine Roy, détaille à mind Media les étapes pour l’obtenir et ses bénéfices, encore peu visibles sur son activité business.

  • Sélection de la rédaction

  • Fichiers ads.txt (2/2) : quels sont les 430 prestataires qui ont accès à l’inventaire publicitaire d’au moins un éditeur français ?

    L’analyse des fichiers ads.txt de 92 des principaux éditeurs français nous a permis d’identifier que plus de 400 prestataires différents apparaissent dans leurs fichiers ads.txt, dont 43 sociétés françaises. Les relations entre éditeurs et prestataires restent majoritairement indirectes, via des sous-régies. Parmi les prestataires français identifiés, Equativ (ex-Smart) est celui qui a la plus grande empreinte, devant AdYouLike, Teads et Criteo. 

  • Google Analytics : au moins 30 nouvelles plaintes auprès de la Cnil contre des sites en ligne français

    Selon nos informations, la Cnil a reçu cet été plusieurs dizaines de nouvelles plaintes pointant l'installation toujours effective de Google Analytics par des médias en ligne, des e-commerçants et de grandes entreprises industrielles en France. Malgré l'avertissement envoyé par l'institution au marché en février, environ 50 % des éditeurs de sites temporisent et conservent encore l'outil, faute d'alternative jugée satisfaisante.

  • Comment Carrefour veut devenir une “digital retail company”

    Développement du retail et e-retail media, accélération sur la data et l'e-commerce, accord stratégique avec Facebook qui s'ajoute à ceux déjà noués avec Google, Liveramp et Criteo... le groupe français de grande distribution a annoncé un vaste programme de digitalisation de ses activités pour lequel il va investir 3 milliards d'euros en cinq ans. Avec des objectifs ambitieux : atteindre 600 millions d'euros de résultat opérationnel annuel supplémentaire via le numérique d'ici 2026.

  • Louis Dreyfus (Groupe Le Monde) : “Les abonnements en ligne représenteront plus de 50 millions d’euros de revenus pour Le Monde en 2021”

    Le président du directoire du groupe Le Monde dresse un bilan économique et publicitaire de l’année 2020, pour laquelle la baisse du chiffre d’affaires est limitée à 5% (287 millions d’euros). Il présente le bilan de la stratégie du Monde pour les abonnements numériques (385 000 abonnés en ligne mi-février) et fixe les prochains objectifs. Il revient aussi sur sa décision de signer l’accord des droits voisins avec Google sans passer par l’APIG et annonce de nouveaux projets.

    Crédit photo : Damien Grenon

  • Sites d’actualités : les tarifs agressifs sont-ils pertinents pour le développement des abonnements numériques ?

    Mediapart, Libération, Le Monde… les médias d'information proposent parfois des offres tarifaires en ligne "agressives", avec 50 à 80 % de réduction sur le tarif classique, soit des abonnements mensuels de 1 à 3 euros pendant six mois à deux ans. L'équilibre est alors subtil entre recrutement de nouveaux abonnés et défense du panier moyen.