TEST 15 JOURS

+ d'articles
  • “Il reste beaucoup de chemin à parcourir à Apple pour cesser toute pratique anticoncurrentielle”

    Nicolas Rieul, président de l’IAB France, vice-président de La Mobile marketing association France (MMAF), et membre d’un collectif d’associations du numérique (MMAF, Udecam, SRI) qui poursuit Apple devant l’Autorité de la concurrence, se félicite de voir l’entreprise appliquer la réglementation européenne sur la protection des données personnelles lors de mise à jour d'iOS15, mais appelle les acteurs du numérique à ne pas s’en contenter : il estime que cette évolution ne résout pas la distorsion de concurrence imposée par Apple.

  • Le Spac : les clés pour comprendre l’émergence de ce dispositif de financement dans l’écosystème des médias et des technologies

    L'engouement autour des Spac, ces coquilles vides qui s’introduisent en Bourse pour lever des fonds en vue de racheter ou de fusionner avec une ou plusieurs sociétés, se développe. Le phénomène touche désormais l’industrie média et publicitaire aux Etats-Unis, où ces huit derniers mois une demi-douzaine de structures ont enclenché le dispositif. Pourquoi cet intérêt et quels sont les avantages et les risques liés à ce type d’opération ? Quel en est l’usage à attendre en France ?

  • Les associations régionales d’agences se mobilisent pour la rémunération des appels d’offres publics

    Si la rémunération des agences participant à une compétition semble se généraliser, elle est loin de couvrir les frais engagés par les agences pour répondre au brief, notamment en matière de livrables. C’est aussi le cas des appels d’offres publics, pourtant encadrés. Pour mettre fin à cette mauvaise pratique, des associations régionales d’agences ont publié une étude et préparent un guide de bonnes pratiques.

  • “Il reste beaucoup de chemin à parcourir à Apple pour cesser toute pratique anticoncurrentielle”

    Nicolas Rieul, président de l’IAB France, vice-président de La Mobile marketing association France (MMAF), et membre d’un collectif d’associations du numérique (MMAF, Udecam, SRI) qui poursuit Apple devant l’Autorité de la concurrence, se félicite de voir l’entreprise appliquer la réglementation européenne sur la protection des données personnelles lors de mise à jour d'iOS15, mais appelle les acteurs du numérique à ne pas s’en contenter : il estime que cette évolution ne résout pas la distorsion de concurrence imposée par Apple.

  • Laurent Prud’homme (L’Equipe) : “Nous voulons saisir de nouvelles opportunités de partenariats, à l’image de l’accord de production noué avec Amazon”

    Le directeur général du groupe L'Equipe, en poste depuis le printemps, a été directeur d'Eurosport en France et directeur adjoint des acquisitions de TF1. C'est un spécialiste de l'acquisition de droits TV et de l'univers audiovisuel, un axe stratégique pour L'Equipe. Il revient sur les difficultés économiques de l'entreprise en 2020 et le plan social en cours, et présente sa vision pour le groupe et le projet amorcé de transformation numérique. Laurent Prud'homme détaille également sa stratégie, notamment le développement accru de la vidéo et des partenariats de diffusion, la création d'une structure de production audiovisuelle pour Amazon Prime Video, la mise en place d'une marketplace, ou encore la fin envisagée de la distribution de L'Equipe sur les plateformes tierces.
    Crédit photo : Bernard Papon - L’Equipe

  • Sélection de la rédaction

  • Google condamné à 500 millions d’euros d’amende pour non respect des droits voisins : tout comprendre de la sanction de l’Autorité de la concurrence et ses conséquences

    L'instance porte un regard très critique sur le comportement du groupe américain qui n'a pas négocié "de bonne foi" avec les éditeurs médias et l'AFP. Une forte amende assortie d'une astreinte importante est mise en place pour le contraindre à faire de nouvelles propositions et partager des données. Google annonce vouloir s'y conformer ; un accord avec l'AFP se dessine.

  • Comment 20 Minutes veut accélérer la distribution et la monétisation de ses podcasts

    Le titre gratuit a fait de l'audio un axe de développement avec 200 000 euros nets visés en 2021. Il s'appuie notamment, depuis septembre, sur un partenaire supplémentaire, le studio spécialisé Bababam, en utilisant sa technologie de diffusion et de monétisation Podinstall. Frédéric Daruty, président de 20 Minutes, et Pierre Orlac’h, fondateur et CEO de Bababam, détaille la collaboration entre les deux sociétés et ses résultats.

  • Comment Pierre Calmard veut relancer dentsu en France

    Le groupe de communication japonais, très impacté par la crise, a annoncé des résultats 2020 dans le rouge avec 1,25 milliard d'euros de pertes. Pour y remédier, il amorce une vaste refonte de ses activités partout dans le monde. Pierre Calmard, son président en France depuis quatre mois, présente sa feuille de route : cession de certaines activités, hybridation des offres, réorganisation de la gouvernance et simplicité de l'offre aux annonceurs.

  • Louis Dreyfus (Groupe Le Monde) : “Les abonnements en ligne représenteront plus de 50 millions d’euros de revenus pour Le Monde en 2021”

    Le président du directoire du groupe Le Monde dresse un bilan économique et publicitaire de l’année 2020, pour laquelle la baisse du chiffre d’affaires est limitée à 5% (287 millions d’euros). Il présente le bilan de la stratégie du Monde pour les abonnements numériques (385 000 abonnés en ligne mi-février) et fixe les prochains objectifs. Il revient aussi sur sa décision de signer l’accord des droits voisins avec Google sans passer par l’APIG et annonce de nouveaux projets.

    Crédit photo : Damien Grenon

  • Denis Olivennes (Libération) : “Nous devrions pouvoir disposer de 25 millions d’euros pour financer notre plan de développement pour trois ans”

    Le directeur général et co-gérant de Libération présente les résultats 2020 de la société et dresse un premier bilan de ses six mois à la tête du titre. Il détaille les projets de développement éditoriaux, techniques et marketing : nouveaux outils, travail autour de l'audio, création d'une régie publicitaire interne, expérimentation de la publicité native et développement des abonnements en ligne. Il explique également les ambitions portées avec Dov Alfon, précise le financement du projet via le fonds de dotation et confirme le déménagement de Libération pour l'avenue de Choisy (Paris 13e).

    Crédit photo : Samuel Kirszenbaum

  • Après cookie : qui sont les acteurs positionnés sur le ciblage contextuel ?

    Le contexte réglementaire et les restrictions des navigateurs remettent en lumière le ciblage contextuel, présenté comme une solution alternative au ciblage comportemental basé sur les cookies. De nombreuses sociétés adtechs traditionnelles et des start-up se positionnent sur le sujet. mind Media analyse les principales tendances et les solutions disponibles sur le marché.

     

  • Publicité en ligne : un rapport remis au gouvernement propose différentes mesures très coercitives contre les plateformes

    Une vaste étude sur la régulation de la publicité numérique, réalisée par l'Inspection générale des finances, préconise notamment l'ouverture au marché de certaines données détenues par Google et Facebook et plus de pouvoirs accordés à l'Autorité de la concurrence. 18 propositions sont faites, certaines à activer au niveau européen.

  • Les abonnements numériques aux sites d’actualités progressent fortement en 2020

    Les éditeurs ont bénéficié cette année d'un contexte favorable à l'information et peuvent capitaliser sur une expérience marketing et commerciale. Le Monde avoisine désormais 350 000 abonnés numériques (+ 60 % en un an), Le Figaro et Mediapart 200 000, tandis que Ouest-France a dépassé le chiffre de 130 000. mind Media publie une étude chiffrée pour illustrer ces progressions.

  • Vivendi veut acquérir les 20 magazines de Prisma Media : quels sont les résultats du groupe ?

    Vincent Bolloré souhaite développer des synergies et de nouvelles offres entre les 20 magazines de Prisma Media et les activités de Vivendi dans les médias, la publicité et le divertissement (Canal+, Cnews, Editis, Havas, Dailymotion, Universal Music...). Prisma Media possède des audiences très larges et un chiffre d'affaires qui reste conséquent (300 millions d'euros en 2019), mais doit diversifier plus largement son modèle économique.