TEST 15 JOURS

Teads a réalisé 458 millions d’euros de revenus et 20,6 % de marge nette en 2020

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 07 juillet 2021 à 17h47 - Mis à jour le 07 juillet 2021 à 17h49

La société publicitaire Teads a publié mardi 6 juillet son document d’introduction en bourse, signe que sa cotation au Nasdaq, annoncée par la presse américaine ces derniers mois, est imminente. La société française, qui commercialise une SSP et un adserver pour fournir des formats vidéo in-read et display aux éditeurs médias, ainsi que des services de création publicitaire automatisée aux annonceurs, a réalisé, en 2020, 458 millions d’euros de chiffre d’affaires (+ 6 % en un an) pour une marge nette de 20,6 % avec un bénéfice de 94 millions d’euros (+ 102 %). La croissance de la société a été ralentie par la crise publicitaire de 2020 mais l’ensemble des indicateurs financiers du premier trimestre 2021 sont en nette progression.

À retenir. Altice indique souhaiter céder une part minoritaire du capital de Teads – la cotation n’est pas précisée – et en garder le contrôle. La structure, qui emploie actuellement 820 personnes dans 23 pays, avait été acquise en 2017 par Altice pour un montant pouvant atteindre 285 millions d’euros. Teads réalisait alors 187 millions d’euros de revenus annuels (2016) et se disait profitable. Pierre Chappaz et Bertrand Quesada, ses principaux fondateurs, en sont toujours les présidents exécutifs.

Toutes les ressources liées à cet article
Les Personnalités

Cofondateur et président exécutif chez Teads

Accès à la fiche entière
Les sociétés

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Tribunes gratuit

Pierre Chappaz (Teads) : "Changeons la culture et le business model de la publicité, passons à la performance"

Les revenus du groupe Teads en croissance de 32 % en 2019

Teads recrute Julien Guagliardo comme sales director

Décryptages

Cookies : en Europe, des taux de consentement encore élevés mais qui ne compensent pas les restrictions des navigateurs

Décryptages

Optimisation de la publicité programmatique : Hubvisor accélère son développement

Dossiers

Après cookie : qui sont les acteurs positionnés sur le ciblage contextuel ?

Dossiers

Sellers.json (1/3) : Quels SSP ont le chemin le plus direct vers les éditeurs ? 

Dossiers

Sellers.json (2/3) : le header bidding a raréfié les inventaires exclusifs

Dossiers

Comment les éditeurs négocient des revenus publicitaires garantis : l’exemple d’Altice avec Outbrain avec une offre à 31 millions d’euros

Pierre Chappaz : “Pour Teads, 2016 sera l’année du mobile et du programmatique”

Dossiers

Vidéo outstream : panorama des acteurs et enjeux autour de ces formats publicitaires