TEST 15 JOURS

Sylvain Le Borgne (MediaMath) : “Les marketplaces représenteront rapidement 50 % des investissements sur notre plateforme”

Recruté en juillet 2022 par la plateforme d'achat programmatique, Sylvain Le Borgne, qui était jusque-là head of media expertise & innovation du cabinet de conseil data Fifty-five, détaille le positionnement de MediaMath - recapitalisée à hauteur de 150 millions de dollars en 2022 - et sa vision sur les enjeux majeurs du marché programmatique.

Par Paul Roy. Publié le 07 octobre 2022 à 9h49 - Mis à jour le 10 octobre 2022 à 12h03

Quels sont les chiffres clés de la société ?

MediaMath compte aujourd’hui plus de 300 employés (contre plus de 500 en 2014 selon Business Insider), et gère environ 600 millions de dollars d’investissements publicitaires. Une grande partie de notre activité se concentre aux Etats-Unis. L’Europe est notre deuxième marché et nous accompagnons aussi des clients en zone APAC et en Amérique Latine.

Quels sont les services que vous développez aujourd’hui ?

Nous proposons principalement trois services. D’abord, une DSP omnicanal “full service”, existant depuis 14 ans, et qui permet aux agences ou aux annonceurs d’activer n’importe quel canal programmatique en direct. Nous fournissons également une DSP en “managed service”, destinée aux clients désirent internaliser leur activité d’achat programmatique ou qui ont un portefeuille d’investissement média éclaté. Enfin, nous commercialisons notre plateforme afin qu’elle soit intégrée dans l’offre publicitaire de notre client (DSP as a service). Ce type de dispositif est pertinent dans le retail media ou dans le secteur de l’entertainment (un partenariat majeur dans le secteur va être annoncé sous peu par la société, ndlr), pour proposer de l’extension d’audience ou gérer ses achats publicitaires.

Vous avez été recruté en juillet 2022 par MediaMath, en même temps que plusieurs cadres exécutifs. Quel est votre rôle au sein de la société ?

J’ai été recruté pour reprendre la partie partenariats avec l’écosystème pour diriger l’équipe qui s’occupe des relations avec le côté offre publicitaire et les fournisseurs de data et de technologies. Une partie de mon rôle est de continuer le développement de cette équipe, et de plus en plus axer les partenariats autour de la technologie.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Analyses Entretiens

Gwendal Bihan (Axionable) : “Il faudra faire des choix médias pour réduire l’empreinte carbone de la publicité”

Mesure TV unifiée : la solution OpenID devient interopérable avec plusieurs SSP majeures

Ipsos s’associe à Adform pour une solution d'attribution et de mesure post-cookies tiers

Analyses Etudes de cas

Comment Realytics veut calculer l'empreinte carbone de l’achat publicitaire en télévision

Analyses Dossiers

5 leviers activables par les sociétés adtechs pour réduire leur impact carbone

Criteo lance une DSP unique pour son offre retail media et programmatique

PubMatic renforce son offre de SPO en acquérant une société de mesure

Analyses Dossiers

Apple Search Ads de plus en plus important dans les investissements marketing des promoteurs d'applications mobiles

Analyses Dossiers

La gestion du paiement est devenue un enjeu central pour les acteurs de la vente programmatique