TEST 15 JOURS

RGPD (2/5) : quelles données les SSP, DSP et DMP collectent-elles ?

Deux acteurs ayant la même activité ne déclarent pas toujours vouloir accéder au même type de données. Au-delà des différences, réelles, des schémas se dessinent parmi les SSP, les DSP et les DMP. Ceci est le deuxième volet de notre dossier sur la Global Vendor List.

Par Sara Chaouki et Aymeric Marolleau avec Paul Roy. Publié le 18 mars 2021 à 10h25 - Mis à jour le 08 avril 2021 à 15h12

Les analyses que mind Media a réalisées de la Global Vendor List (GVL) depuis 2018 nous ont permis de mettre en évidence que les acteurs d’un même secteur ne choisissent pas tous exactement les mêmes finalités et fonctionnalités.

Cette situation faisait partie des critiques formulées en novembre 2018 par le Geste, le SRI et le SNPTV à l’encontre du framework : “La formulation des finalités manque de clarté et elles ne sont pas suffisamment explicites les unes par rapport aux autres, ce qui donne lieu à des divergences d’interprétation entre les acteurs et des risques de chevauchement (par exemple : nous avons constaté que deux vendors ayant la même activité n’avaient pourtant pas choisi les mêmes finalités et avaient sélectionné des bases légales différentes)”

Différences…

L’élaboration d’une deuxième version du Transparency & consent framework (TCF) visait notamment à répondre à cette problématique.…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Dossiers

RGPD (1/5): quelles données les acteurs de la publicité en ligne collectent-ils en 2021 ?

Dossiers

On vous explique : la deuxième version du Transparency & consent framework de l’IAB Europe