TEST 15 JOURS

Les revenus programmatiques des principaux éditeurs médias en baisse de 4 % en 2020

Fortement touchés par la crise sanitaire au deuxième trimestre 2020, les revenus programmatiques des principales régies locales et internationales présentes en France ont depuis progressivement remonté la pente, selon les données de la société de mesure Adomik.

Par Paul Roy. Publié le 12 février 2021 à 10h36 - Mis à jour le 15 février 2021 à 15h11

L’IAB France a présenté jeudi 4 février un baromètre programmatique 2020 – hors walled gardens, social et search – réalisé en partenariat avec la plateforme d’analyse publicitaire Adomik, reprenant les données sur les revenus des “25 principales régies françaises et 10 éditeurs internationaux représentant 70 % de la couverture du classement internet global mesuré par Médiamétrie”. Il en ressort une baisse de 4,3 % des investissements publicitaires programmatiques. Le CPM moyen en programmatique tous formats sur 2020 est en recul de 18 %,…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Dossiers

Observatoire e-pub SRI-Udecam : un marché publicitaire en ligne en hausse de seulement 3 % en 2020 avec de fortes disparités

Dossiers gratuit

[Baromètre Adomik - mind Media] Les revenus publicitaires open auction continuent de remonter

[Baromètre Adomik - mind Media] Le marché programmatique européen se reprend très légèrement

[Baromètre Adomik-mind Media] Les revenus programmatiques des éditeurs français progressent très légèrement sur ordinateur