TEST 15 JOURS

Les revenus programmatiques des éditeurs médias français en hausse de 37 % au premier semestre 2021

Les éditeurs médias ont partiellement absorbé la crise de 2020 et la vente programmatique a repris sa progression, mais de fortes disparités sont observées selon les acteurs et les formats.

Par Paul Roy. Publié le 07 octobre 2021 à 18h11 - Mis à jour le 07 octobre 2021 à 18h34

L’IAB France a présenté jeudi 7 octobre son baromètre des revenus programmatiques – hors walled gardens, social et search – réalisé en partenariat avec la plateforme d’analyse publicitaire Adomik. Il reprend les données d’une trentaine de régies représentant 70 % de la couverture internet global en France.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Dossiers gratuit

[Baromètre Adomik - mind Media] Les revenus publicitaires open auction continuent de remonter

[Baromètre Adomik - mind Media] Le marché programmatique européen se reprend très légèrement

[Baromètre Adomik-mind Media] Les revenus programmatiques des éditeurs français progressent très légèrement sur ordinateur

[Baromètre Adomik - mind Media] Les revenus programmatiques des éditeurs français se stabilisent à - 45 % de leur niveau habituel

[Baromètre Adomik - mind Media] Les revenus publicitaires programmatiques des éditeurs français se stabilisent

[Baromètre Adomik - mind Media] Les revenus publicitaires programmatiques des éditeurs en baisse de 47 % sur un mois