TEST 15 JOURS

“L’avenir de la publicité sans cookie tiers dépend de Prebid”

Julien Trani, directeur général et cofondateur de Sirdata, société française qui commercialise des audiences via des dispositifs avec et sans cookies, souligne l'intérêt d'utiliser le standard de monétisation des inventaires RTB pour les nouvelles méthodes de ciblage publicitaire.

Par Contribution externe. Publié le 06 octobre 2021 à 19h08 - Mis à jour le 07 octobre 2021 à 15h51

Si le report par Google en 2023 de la disparition des cookies tiers suscite le soulagement chez les acteurs de l’industrie publicitaire, la menace pèse toujours et reste en passe d’impacter la monétisation des sites éditeurs.

Après le renforcement des règles liées à l’utilisation des traceurs en ligne par la Cnil, qui engendre déjà une baisse du volume de données disponibles – environ 30 % de taux de non-consentement en moyenne -, la future disparition des cookies tiers devrait fortement accélérer la tendance, en impactant à la fois la granularité de la data et la précision du ciblage, deux grandes valeurs ajoutées dont bénéficiaient jusque-là les éditeurs, les annonceurs et la publicité programmatique dans son ensemble.

Le header bidding, une valeur sûre

Pour les éditeurs, tout l’enjeu est désormais de continuer à valoriser et à monétiser efficacement leurs inventaires publicitaires en tirant parti du RTB, sans cookie tiers.

Contrairement à la méthode de mise aux enchères dite “waterfall” (la priorisation en cascade), longtemps décriée pour son opacité obligeant les éditeurs à être en veille permanente pour rester compétitifs, le header bidding, qui permet aux partenaires d’enchérir simultanément sur de nombreux adexchanges, reste largement adopté à l’ère cookie based.

Créé par Rubicon et Appnexus, Prebid, l’algorithme incontournable du programmatique permettant aux trading desks et aux plateformes d’achat programmatique en RTB de formuler en temps réel une enchère pour l’impression proposée, a largement contribué à cette expansion du header bidding. Lequel est devenu essentiel pour une grande majorité des éditeurs dans le cadre de la monétisation de leurs inventaires.

“Prebid est l’un des seuls composants de l’écosystème à pouvoir s’adapter sans mal à la grande transformation du marché”

Prebid s’est imposé comme un véritable standard de monétisation des inventaires RTB en contribuant au libre jeu de la concurrence au sein de la vente programmatique. Parmi les 88 % des éditeurs qui pratiquent le header bidding, 100 % utilisent Prebid pour répondre aux exigences de leurs partenaires annonceurs et maximiser la monétisation de leurs sites (chiffres fin 2019 tirés du JDN). Une popularité due entre autres à sa technologie open source transparente, facile à intégrer par les acteurs de l’écosystème (via un simple code).

En outre, sa conception ainsi que la diversité de ses fonctionnalités et modules de real time data permettent une utilisation à des fins de ciblage publicitaire sans cookies et sans consentement. Son module Prebid Server se déploie notamment “server-side” : les bidders des différents SSP et DSP sont donc chargés directement côté serveur. Les informations sont ainsi centralisées sur le serveur de l’éditeur, ce qui diminue le transfert de données.

Grâce à son fonctionnement indépendant des cookies et sa simplicité d’intégration, Prebid est l’un des seuls composants de l’écosystème à pouvoir s’adapter sans mal à la grande transformation du marché mais aussi à participer à la sauvegarde des revenus des éditeurs à l’ère cookieless.

___

Par Julien Trani, directeur général et cofondateur de Sirdata

Toutes les ressources liées à cet article
Les sociétés

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Tribunes gratuit

"Les éditeurs et les acheteurs publicitaires doivent simplifier leur approche du header bidding"

Le marché publicitaire face aux restrictions du tracking utilisateur

La stratégie de développement d'Epsilon en France

Epsilon et The Trade Desk nouent un partenariat autour de leurs solutions d’identification

Havas Media rejoint le consortium Prebid.org 

Décryptages

Après cookies tiers : pourquoi ID5 lève 6 millions de dollars

Dossiers

Le header bidding in-app est toujours en phase de développement

Google n’utilisera pas les identifiants de tracking alternatifs après la fin des cookies tiers

Décryptages Dossiers

Google et identifiants alternatifs (2/2) : les interprétations des acteurs de l'adtech

Décryptages Dossiers

Google et identifiants alternatifs (1/2) : mieux comprendre l'annonce de Google pour l’après-cookie tiers

Dossiers

On vous explique : la manipulation des enchères en programmatique (1/2)