TEST 15 JOURS

Google annonce bannir de son réseau les publicités et la monétisation de contenus qui nient le réchauffement climatique

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 08 octobre 2021 à 16h44 - Mis à jour le 12 octobre 2021 à 10h06

Google a annoncé jeudi 7 octobre l’interdiction à compter de novembre, au sein de sa régie publicitaire Google Ads, des publicités et contenus “contredisant le consensus scientifique bien établi sur l’existence et les causes du changement climatique”. Cette décision, pour les canulars, arnaques et allégations niant le réchauffement du climat et ses causes humaines, de même que les émissions de gaz à effet de serre, concerne les annonceurs, les éditeurs de sites et les créateurs partenaires sur YouTube.

À retenir. Google est régulièrement accusé de laxisme, à la fois sur les contenus des publicités diffusées par ses dispositifs, et sur la mise à disposition de publicités aux sites dont le contenu est considéré comme visiblement mensonger ou trompeur, sur des questions liées à l’environnement, mais aussi sur la santé ou la politique. La difficulté porte sur la définition des critères retenus et l’efficacité du filtrage. Google indique qu’il distinguera, via une modération automatisée et humaine, “le contenu qui présente une allégation fausse comme un fait, d’un contenu qui rapporte ou discute de cette affirmation”.

Toutes les ressources liées à cet article
Les sociétés

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Tribunes gratuit

"Le ciblage contextuel permet aux acteurs de la publicité d’éviter les blocages excessifs de sites par les mots-clés"

Fake news : Facebook de nouveau accusé de laxisme

Décryptages

Comment NewsGuard se positionne sur la brand safety des marques

Aux États-Unis, une association lance trust.txt pour faciliter l’identification des médias de confiance

Dossiers gratuit

Publicité en ligne : un rapport remis au gouvernement français propose différentes mesures très coercitives contre les plateformes

Brand safety : Integral Ad Science veut mieux identifier les contenus de désinformation grâce à un partenariat

Advérification : DoubleVerify acquiert Meetrics

Dossiers

Les outils de brand safety essaient d'évoluer pour répondre aux critiques

DoubleVerify lance une solution de ciblage contextuel

Entretiens

Stephan Loerke (WFA) : "Les pertes des éditeurs liées à la brand safety ont été surestimées"