TEST 15 JOURS

Etudes : les internautes partagent leurs données personnelles quand ils en tirent un bénéfice

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 22 avril 2021 à 17h40 - Mis à jour le 22 avril 2021 à 17h40

Si 82 % des internautes français ayant surfé sur le web au cours du dernier mois acceptent de partager leurs données personnelles, ils sont 43 % à la faire “seulement lorsqu’ils le jugent nécessaire” et pour 31 % en fonction du site consulté,…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Analyses Dossiers

Après cookies : le lent développement des alliances de login commun

Ciblage post-cookies tiers : Verizon Media complète ses offres par une solution contextuelle

Cookie wall avec alternative : un impact faible sur les audiences, selon Webedia et Prisma Media

Cookies : au 12 avril, les plateformes ne permettent pas de refuser les cookies dès la première interface

Cookies : AT Internet obtient une certification pour la mesure d’audience sans consentement

RGPD (5/5) : quels prestataires stockent des cookies et pendant combien de temps ?

Confidentiels

Cookies : le groupe Le Monde met en place une CMP propriétaire pour recueillir le consentement des internautes

Cookies : comment les éditeurs recueillent-ils le consentement des internautes le 1er avril 2021 ?

gratuit Tribunes gratuit

"La nouvelle réglementation liée aux cookies est l'opportunité pour les médias de créer un nouveau dialogue avec les lecteurs"

La Cnil affirme qu’elle jugera de la licéité des cookie walls “au cas par cas”

Weborama se repositionne sur la publicité contextuelle avec son outil GoldenFish

366 et M Publicité s'équipent d'un adserver dédié pour monétiser leur trafic sans consentement : leurs stratégies et les objectifs

Analyses

Après cookies tiers : pourquoi ID5 lève 6 millions de dollars

Analyses Dossiers

Cookies : 70 à 90 % de taux de consentement attendu début avril pour les principaux médias en ligne

Les éditeurs devront gérer un trafic sans consentement en hausse de 10 à 30 points

Les CMP ne sont pas brevetables ni aux Etats-Unis ni en Europe

Google n’utilisera pas les identifiants de tracking alternatifs après la fin des cookies tiers