TEST 15 JOURS

En Irlande, la Cnil veut imposer le silence à l’association noyb dans sa procédure contre Facebook

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 29 novembre 2021 à 17h29 - Mis à jour le 29 novembre 2021 à 18h07

La Commission irlandaise de protection des données (DPC), l’équivalent de la Cnil, a demandé à l’association autrichienne noyb, présidée par l’activiste Max Schrems, de signer un accord de non divulgation sous peine d’être retirée de la procédure initiée en tant que plaignant contre Facebook pour violation du RGPD,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

​​Cookies : la CJUE va devoir se prononcer sur la légitimité de Facebook à invoquer le contrat plutôt que le consentement

Décryptages

41 % des internautes refusaient systématiquement ou partiellement le dépôt de cookies en juin 2021 selon une étude 366-Kantar

En Irlande, Facebook risque une amende de 36 millions d’euros pour violation du RGPD

Tribunes gratuit

"Les achats contextuels par panels permettent une publicité ciblée respectueuse de la vie privée"

Tribunes gratuit

"Les éditeurs médias doivent placer le revenu par lecteur au centre de leur stratégie numérique"

Cookies : les Cnil européennes veulent harmoniser les bandeaux de recueil du consentement

En Irlande, la Cnil va enquêter sur TikTok

Publicité mobile : App tracking transparency génèrerait un taux d’acceptation à la collecte de données de seulement 15 à 30 %

Décryptages Tribunes gratuit

"Il reste beaucoup de chemin à parcourir à Apple pour cesser toute pratique anticoncurrentielle"

En Irlande, la Cnil inflige 225 millions d’euros d’amende à WhatsApp

Cookies : les professionnels des médias et de la publicité demandent une harmonisation européenne des Cnil

Décryptages

Cookies : pourquoi la Cnil sanctionne Le Figaro d'une amende de 50 000 euros

Au Luxembourg, l'autorité de protection des données inflige 746 millions d'euros d'amende à Amazon

Cookies : la Cnil met en demeure une quarantaine de nouvelles sociétés

L’ONG noyb envoie des avertissements à 560 sites européens pour non respect du RGPD avant de déposer plainte