TEST 15 JOURS

Emmanuel Crego (Values) : “Chaînes de télévision et opérateurs télécoms ont dans l’immédiat des intérêts partagés à ne pas ouvrir l’écosystème audiovisuel à de nouveaux acteurs ou nouveaux services”

Le directeur général de l'agence média Values partage son regard sur l'évolution du marché de la télévision connectée, ses promesses et ses limites, l'émergence de son écosystème publicitaire, et souligne les spécificités de la distribution et des usages de la télévision en France, où les opérateurs télécoms occupent une place centrale.

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 06 janvier 2022 à 19h22 - Mis à jour le 06 janvier 2022 à 19h22
Emmanuel Crego

Le concept de télévision connectée est parfois utilisée dans une acceptation très large. Quelle en est votre définition ?

La télévision connectée, ou “connected TV” en anglais, voire la “CTV”, est la possibilité pour les téléspectateurs de réceptionner internet directement sur sa télévision, et la capacité d’accéder à la fois aux chaînes de télévision et à de nouveaux services numériques. Contrairement à ce qu’on entend parfois dans une interprétation très large, la télévision connectée ce n’est pas simplement la télévision branchée à la box d’un opérateur – que ce soit Orange, Free, SFR ou Bouygues Télécom – qui permet aussi d’accéder à ces contenus. Il y a une nuance importante entre la télévision connectée et cette télévision distribuée par les box, dont l’usage est très majoritaire en France, ce qui tient aux intérêts différents de leurs promoteurs respectifs et aux relations qu’elles génèrent entre tous les acteurs qui y sont impliqués.

Emmanuel Crego

2017 Directeur général, Values
2014 Director of programmatic & technologies, Oath France
2011 Direct of business development and independent media agencies, TF1 Publicité

Quelles sont les différences structurelles que vous observez entre la TV connectée et la télévision distribuée par les box ?

Lorsque, comme environ 70 % des foyers français, vous utilisez votre box pour recevoir vos chaînes TV et accéder à leurs replay, ou que vous accédez à un service de télévision par abonnement de type SVOD – Netflix, Amazon Prime Vidéo, Disney, etc. – ou un service de vidéo à la demande, vous êtes contraints par l’écosystème de la box : vous ne pouvez pas accéder à d’autres services que les offres proposées par les éditeurs de chaînes ou les plateformes distribués par la box opérateurs.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Analyses Dossiers

Panorama des solutions technologiques pour développer une offre vidéo en OTT

Samsung enrichit les contenus et services de ses télévisions connectées

Tribunes gratuit

“Les chaînes de télévision doivent adopter une approche hybride pour tirer parti des atouts de leurs offres linéaires et digitales”

L’IAB déploie le protocole Ads.cert 2.0 pour protéger la télévision connectée de la fraude publicitaire

Le co-inventeur de Siri intègre le conseil d’administration de Radio France

Dossiers

Martech : comment les marques peuvent accélérer sur la collecte et l'usage de données propriétaires

KMTX lance Vibe, une plateforme d’achat publicitaire sur TV connectée

Entretiens

James Brown (Magnite) : “La télévision connectée représente aujourd’hui plus d'un tiers de nos revenus”

Entretiens

Laurent Prud'homme (L'Equipe) : "Nous voulons saisir de nouvelles opportunités de partenariats, à l’image de l'accord de production noué avec Amazon"

Etudes de cas

Comment TV5Monde a développé son offre de vidéo à la demande à l'international