TEST 15 JOURS

Comment Smart veut atteindre 100 millions d’euros de revenus nets en 2022

La société française de technologies publicitaires, rentable, vise à nouveau 40 % de croissance organique. Elle va pour cela développer davantage sa présence aux États-Unis, renforcer son intégration verticale SSP-DSP-adserving, et s'appuyer sur la publicité contextuelle, notamment en vidéo via DynAdmic, acquise en 2021.

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 17 février 2022 à 19h14 - Mis à jour le 19 février 2022 à 14h01

Smart veut accélérer le développement de ses activités, en France mais aussi aux États-Unis, et songe à une introduction en Bourse. La société adtech française, positionnée historiquement comme fournisseur de SSP et d’adserver pour les éditeurs médias, veut pour cela s’appuyer sur le développement de son modèle, qu’elle juge en adéquation avec l’évolution du programmatique.

“Le marché de la publicité en ligne se consolide, avec la majorité du display qui s’achète de façon programmatique (à 64 % en France en 2021, hors opérations spéciales, selon l’Observatoire de l’ePub, ndlr). Il gagne en maturité et est plus structuré ; la répartition des rôles entre acteurs – DSP, DMP, SSP – sont plus clairs, mais le marché tend vers les acteurs de taille importante et dont les activités sont complètes ; c’est ce à quoi nous aspirons”, observe auprès de mind Media Arnaud Créput, PDG de Smart.

L’entreprise a doublé son activité l’an dernier (1 500 milliards d’auctions publicitaires effectuées par mois,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Analyses

Les revenus programmatiques des principaux éditeurs médias français ont augmenté de 20 % en 2021

Aux Etats-Unis, deux nouvelles plaintes du Texas contre Google

Entretiens

Christian Röpke (Die Zeit) : "Faire payer un euro la période d'essai de l'abonnement numérique est plus efficace que de la rendre gratuite"

Emmanuel Crego
Entretiens

Emmanuel Crego (Values) : "Chaînes de télévision et opérateurs télécoms ont dans l'immédiat des intérêts partagés à ne pas ouvrir l'écosystème audiovisuel à de nouveaux acteurs ou nouveaux services"

Tribunes gratuit

“Les chaînes de télévision doivent adopter une approche hybride pour tirer parti des atouts de leurs offres linéaires et digitales”

Smart rachète DynAdmic, une société adtech française spécialisée dans le ciblage contextuel vidéo

Publicité en ligne : pourquoi l’Autorité de la concurrence française inflige une amende de 220 millions d’euros à Google

366 et M Publicité s'équipent d'un adserver dédié pour monétiser leur trafic sans consentement : leurs stratégies et les objectifs

Adtech : des journaux européens portent plainte contre Google devant la Commission européenne

​​Aux Etats-Unis, les éditeurs médias sollicitaient 5,4 SSP en moyenne fin 2021

Décryptages

Optimisation de la publicité programmatique : Hubvisor accélère son développement

Dossiers

RGPD (2/5) : quelles données les SSP, DSP et DMP collectent-elles ?

Dossiers

RGPD (1/5): quelles données les acteurs de la publicité en ligne collectent-ils en 2021 ?