TEST 15 JOURS

Aux Etats-Unis, la FTC perd une première procédure contre Facebook

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 29 juin 2021 à 17h58 - Mis à jour le 29 juin 2021 à 18h53

Lundi 28 juin, un juge américain a rejeté les demandes d’ouverture de procès contre Facebook qui avaient été déposées en décembre par l’autorité américaine de la concurrence (FTC) et les procureurs de 46 Etats, qui lui reprochent un abus de position dominante. Ils souhaitaient ainsi contraindre la société à céder Instagram et WhatsApp. “La FTC n’est pas parvenue à présenter suffisamment de faits pour établir de manière plausible” un monopole sur les réseaux sociaux, a estimé le juge dans son argumentaire. Il a laissé 30 jours supplémentaires aux demandeurs pour lui adresser un complément d’informations.

À retenir. Cette première décision constitue un revers pour les partisans d’une régulation des plateformes. Certains d’entre eux estiment qu’elle illustre la nécessité d’agir en amont par une évolution des dispositions légales anti-trust, comme le souligne le Wall Street Journal. Parmi les autres initiatives en cours contre Facebook, Amazon et Google, une commission transpartisane au Congrès américain vient d’ailleurs dapprouver six projets de lois visant à modifier la législation.

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Aux Etats-Unis, la Federal Trade Commission et 46 États attaquent Facebook en justice

États-Unis : Facebook et Google face à de nouvelles poursuites antitrust

Aux Etats-Unis, deux élues proposent la création d’une agence fédérale pour la protection des données

YouTube visé par une enquête de la Federal Trade Commission sur la protection des enfants

Aux Etats-Unis, l’Autorité de la concurrence passe à l’action contre les posts sponsorisés

La Commission européenne ouvre une enquête sur l’activité display de Google

L’Autorité de la concurrence allemande ouvre une enquête sur Apple

Au Royaume-Uni, la CMA va étudier les écosystèmes mobiles de Google et Apple

Privacy Sandbox : Google prend des engagements auprès de l’Autorité de la concurrence britannique

Le SEPM et la SACEM créent une société de gestion collective du droit voisin

Pourquoi l’Autorité de la concurrence inflige une amende de 220 millions d’euros à Google

La Commission européenne et l’Autorité de la concurrence britannique enquêtent sur Facebook

Criteo contre Facebook : l’Autorité de la concurrence sollicite l’avis du marché